Ayo chante pour la Fondation Womanity

février 6, 2014 by Gregory Herpe

La Fondation Womanity organisait son 5e gala ce 30 janvier à Genève. L’occasion de mettre en avant les actions de cette fondation qui vise « à favoriser le progrès des filles et des femmes défavorisées » à travers le monde et de soulever des fonds pour soutenir les nombreuses actions de Womanity. Un gala qui pouvait compter sur des marraines de charme et sur une hôtesse dont le combat en faveur du droit des femmes a toujours été au centre de ses projets, la ministre Yamina Benguigui.

C’est donc à Genève que le fondateur de Womanity, Yann Borgstedt, recevait plus de mille invités pour une soirée unique placée sous le signe de la générosité. Parmi les invités donc, Yamina Benguigui, ministre déléguée à la Francophonie, qui a profité de sa position au gouvernement pour porter haut son combat en faveur du droit des femmes, qu’elle mène avec passion et volonté depuis des années. La ministre était l’hôtesse de cette soirée exceptionnelle et a fait un discours fort applaudi.

L’an passé, le gala avait permis d’empocher plus d’un million d’euros. Alors, les invités de ce 30 janvier ont mis les bouchés doubles pour faire tout aussi bien, voire mieux. L’ancienne miss France Mareva Galanter a usé de son charme pour séduire les participants à la vente aux enchères qui s’est déroulée ce soir-là, tout comme l’ex Miss Météo de Canal+ Pauline Lefèvre, parfaitement mise en valeur dans une robe signée Zuhair Murad et des bijoux de chez Van Cleef & Arpels. Une vente aux enchères au cours de laquelle auront été proposés à la vente de nombreux objets prestigieux, comme une Rolls Royce Silver Cloud 1958 signée Jean-Claude Jitrois, une FIAT 500 imaginée par Francesca Versace, une SMART décorée par le peintre Philippe Pasqua ou encore une MV Augusta customisée par Karim Rashid. Sans oublier des oeuvres d’art de l’artiste Richard Orlinski, dont le superbe loup blanc s’est envolé pour 50 000 euros, du peintre Michael Raivard, des vacances luxueuses aux quatre coins du monde, ainsi que de nombreuses expériences à vivre au sein du FC Barcelone, sur un circuit de F1 ou au sein de prestigieuses caves… L’horloger Hublot a lancé à cette occasion un modèle baptisé Womanity dont la vente profitera à la Fondation. Des prestations et une soirée superbe à laquelle Bernard Montiel aura largement participé, entouré des jolies Aida Touihri et de la talentueuse comédienne Saïda Jawad.

Après un mini-concert de la chanteuse Ayo et du rappeur Mokobé, les invités auront donc pu enchérir pour acquérir l’un des prestigieux lots mis à la vente, tout en appréciant un spectacle unique proposé par le duo MainTenant du Cirque du Soleil, ou encore une démonstration hip-hop de la troupe du Pockemon Crew.

Commentaires

  1. Marc dit:

    Merci pour ce retour sur la soirée Womanity qui était effectivement d’une haut niveau artistique. et les les oeuvre mise au enchère à faire rêver plus d’un J’ai découvert à cette occasion le glitter painting de Michael Raivard et je dois dire que c’est assez impressionnant.
    Ensuite le concert de Ayo, Quelle voix je rêve de la voir à nouveau en duo avec Patrice.
    En tout cas belle restitution de la soirée er la photo d’ayo est très réussie.

Laisser une réponse