Berhart, artiste lowbrow

novembre 19, 2017 by Gregory Herpe

Berhart, artiste lowbrow

Aujourd’hui, j’ai eu le plaisir de rencontrer l’artiste Berhart (et de lui acheter deux splendides estampes, par la même occasion) à la convention de tatouage de Perpignan.
Artiste autodidacte et très original, je vous livre ci-dessous sa bio officielle et vous invite à découvrir son site:

http://berhart.blogspot.fr/p/lowbrow.html

LOWBROW ARTIST OU POP-SYMBOLISTE ?
A la fin des années 80, alors qu’il a pris la suite de la BD des Pieds Nickelés de Pellos, Berhart « décore » les rues de Toulouse de ses Zigawés, des pochoirs et des stikers aux graphismes inspirés par l’art africain. 
Par la suite, il laisse la rue et la BD pour l’illustration et la direction artistique dans l’édition et la communication. 
Il en profite, au milieu des années 90, pour éditer la revue de BD thématique Azimut
À partir de 2005, à la tête de la Galerie Berhart, il ne se consacre plus qu’à son art, ouvrant une parenthèse entre 2008 et 2012 pour diriger Caramba! Publishing, une maison d’édition d’ebooks particulièrement innovante. 
Depuis 2013, revenu à son art, il produit de grands dessins noir et blanc à la composition dense et complexe fourmillant de messages ésotériques, politiques, mystiques et alchimiques. Il y détourne les œuvres classiques autant que les références et l’imagerie de la culture populaire, leur donnant un nouveau sens et une forte charge symbolique
En parallèle, il réalise des peintures très colorées inspirées par la street-culture et les comics.

A l’avant-garde du Pop Art et hors des sentiers de l’art institutionnel, il construit une œuvre riche de sens, critique et décomplexée, questionnant le chaos culturel et social de ce XXIe siècle.

 

 

Laisser une réponse