Bror Gunnar Jansson: un zombie vicking jouant du blues gothique

mars 4, 2014 by Gregory Herpe

Le mois dernier, les publics esbaudis d’Amiens et Evreux ont eu la chance de découvrir sur scène (au festival Les Nuits de l’Alligator) le génie diabolique de Bror Gunnar Jansson. Sous ce nom de meuble Ikea se cache un Suédois, adepte d’un blues gothique en bois brut, tout fait à la main et à la hache, à monter soi-même et magnifiquement bancal.

Bror Gunnar Jansson n’est pas le frère de Scarlett Johansson (d’ailleurs, ils ne portent pas le même nom), mais plutôt un one man band (en français : homme-orchestre). Ce qui veut dire qu’il joue seul, mais de différents instruments. Une voix de zombie mort de tuberculose en 1925, un rythme comme une séance de spiritisme, une guitare dont les cordes refilent le tétanos. Mais Bror est vacciné : bien que blanc (voire livide), il a dans les gênes les chromosomes de John Lee Hooker ou Howlin’Wolf, les grands stylistes du blues sexy et dangereux. L’an dernier, il est entré dans la légende (mais pas dans les charts), en sortant un album à 100 exemplaires.

Son prochain album, qui sortira en mars, est une monstrueuse merveille.

A découvrir…

Laisser une réponse